JL-Band I (1996-2004)

Jonnylang-1999

Jonny Lang – Guitare, Chant

 

Paul Diethelm – Guitare

Le grand et facétieux Paul Diethelm, alias « Stretch », s’est fait remarquer pour ses duels de guitare endiablés avec Jonny Lang pendant 8 ans. Capable de passer du blues ou folk ou à la pop, Paul joue depuis 20 ans dans le groupe de variété Slip Twister, et gère un studio d’enregistrement à St Louis, Minnesota.

 

Bruce Mc Cabe – Piano, claviers

 

Donnie La Marca – Piano, claviers

(en remplacement de Bruce Mc Cabe en 2003-2004).

Donnie joue professionnellement depuis 1979, et a oeuvré dans une vingtaine de groupes. Il garde un excellent souvenir de son passage au Jonny Lang Band, ne serait-ce que pour les premières parties des Rolling Stones, sur des scènes de rêve.

 

Billy Thommes – Batterie

Jonny le qualifiait de batteur solide et polyvalent. Billy, capable de jouer aussi bien du hard rock que de la country ou du reggae, vit à Minneapolis comme musicien de studio. Il garde lui aussi un souvenir mémorable des tournées du Jonny Lang band. Cette exposition lui a valu de travailler avec des groupes comme Soul Asylum, The Honeydogs, ou encore Peter Himmelman.

 

Doug Nelson – Basse (1996-2000, 2000) 

Natif du Nebraska, Doug a grandi à St Cloud (Minnesota) comme Billy Thommes. Il est mort à 46 ans, le 7 novembre 2000, renversé par un camion. Cet accident a profondément choqué le groupe. Doug avait déjà une longue carrière musicale à son actif : il avait joué avec Olivia Newton-John, Lamont Cranston, This Oneness, Class Action ou encore Dr. Mambo’ s Combo. Jonny a fait une reprise vibrante du morceau phare de Jeff Buckley, Hallelujah, en hommage à son ami Doug lors d’un concert-mémorial.

 

Billy Franze – Basse (2000-2003)

Billy Franze ou les looks improbables …. On l’a vu en salopette destroy avec lunettes de soleil et crête de punk. Franzie jouera après le départ du Jonny Lang Band avec un autre bluesman, Paul Mayasich, et un certain Billy Thommes. Scène de jeu ? Les Twin Cities, naturellement…

 

David Eiland – Saxophone (2000-2005)

Ce musicien étendra la palette musicale de Jonny avec ses envolées entre free jazz et soul. Normal, David est fan de Michael Brecker et de Sly Stone. On connaissait les duels de guitare de Jonny et Paul sur des morceaux comme « She’s out there somewhere » (une reprise sous amphétamines de Buddy Guy). C’est sur « I am » que David et ses compères partiront dans des envolées lyriques de plus de 15 minutes !

 

Jimmy Anton – Basse (depuis 2003)

Jim (encore un musicien des Twin Cities !), a joué avec à peu près tout le monde dans sa région, dans des styles variés. Recordman de longévité dans les sidemen de Jonny Lang (9 ans au compteur), il arrive encore à trouver du temps pour enregistrer ou jouer avec des groupes de world music et aime combiner ses influences : musiques d’Afrique de l’Ouest, d’Inde, d’Amérique Latine, blues, soul gospel et jazz.

 

> Jonny Lang Band II (2005-2009)

One thought on “JL-Band I (1996-2004)

  1. Pingback: Flashback in 1997 (video) : « Home in the blues » | Jonny Lang

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *